Endettement à la retraite : faits, causes et solutions

endettement à la retraite

24 Fév Endettement à la retraite : faits, causes et solutions

La retraite devrait être une période agréable de la vie. Cependant, pour la population vieillissante du Canada, il peut s’agir d’une période difficile financièrement ce qui provoque stress et anxiété. En effet, de nombreux aînés sont contraints de vivre avec des revenus considérablement réduits, ainsi toute dépense devient un fardeau.

Quelques faits sur l’endettement à la retraite

Notons que le revenu des aînés provient essentiellement des régimes de pensions publics (PSV, RPC/RRQ) et privés (placements, pensions et REER, revenus d’emploi) ainsi que de leurs économies personnelles et de leurs placements. Aussi, selon les plus récentes données de Statistique Canada (2014), 48 % des retraités de 55 à 64 ans, 37 % des retraités de 65 à 74 ans et 20 % des retraités de plus de 75 ans ont des dettes. Tous groupes d’âge confondus, le montant médian de l’endettement des retraités s’établit à 19 000 $. Autre chiffre alarmant, 10 % des personnes qui ont déclaré faillite en 2014 étaient âgées de 65 ans ou plus, ce qui représente une augmentation de 20,5 % par rapport à 2010.

Les causes les plus communes

Plusieurs hypothèses sont plausibles pour expliquer l’endettement à la retraite; elles reposent souvent sur une mauvaise gestion financière, les facteurs économiques ou encore l’évolution de la société. En effet, nous pouvons tout d’abord distinguer les retraités qui omettent de réaménager leur budget en fonction de leur nouveau mode de vie ou ceux qui omettent de tenir compte du fait que les impôts prélevés à la source des revenus de retraite sont grandement moindre que les taux d’imposition effectif auquel le retraité est imposé; de ce fait, ils compensent alors la diminution des revenus en ayant recours au crédit. À cela se rajoute l’augmentation des prix du logement, de la nourriture et du transport. Enfin, d’autres facteurs sont à prendre en considération comme l’allongement de la durée de vie et implicitement l’augmentation des dépenses liées à la santé ou encore les répercussions d’un divorce ou d’une séparation sur la situation financiers d’un couple.

Endettement à la retraite : des solutions

Nous ne saurions que le dire et le redire mais la meilleure alternative pour commencer sa retraite sur le bon pied est d’éponger ses dettes (marges et carte de crédit, emprunts personnels, prêt hypothécaire) avant de cesser toutes activités. Toujours est-il que quelque soit votre situation, vous toucherez dans le meilleur des cas 70% de votre ancien salaire, aussi, il serait peut-être judicieux de consulter un conseiller en redressement financier afin de dresser un plan budgétaire. De ce fait, vous pourrez prévoir et anticiper vos dépenses courantes, définir vos projets (vacances, rénovations…) tout cela en vous assurant que votre épargne ne s’épuise pas durant la retraite. Si vos dettes s’accumulent considérablement, vous pouvez envisager de faire appel à un syndic autorisé en insolvabilité.

Renseignez-vous en obtenant une consultation gratuite avec un professionnel expérimenté de Roy Métivier Roberge

  • Gratuit
  • Confidentiel
  • Sans obligation ni pression
  • Informez-vous sur les solutions permettant de redresser vos finances personnelles