5 conseils de gestion pour vos finances personnelles

5 conseils finances personnelles

07 Mar 5 conseils de gestion pour vos finances personnelles

En matière de finances personnelles, une bonne gestion de votre argent et un contrôle adéquat de vos dépenses vous permettront d’atteindre une certaine tranquillité d’esprit. Plusieurs points importants sont à considérer lorsque vous voulez vous attaquer avec succès à vos dettes et améliorer votre santé financière. Nous vous en présentons ici quelques-uns, que nous jugeons importants.

  1. Se prémunir contre les aléas de la vie.

Lorsqu’on est jeune et en santé, on ne pense généralement pas aux situations qui pourraient nous faire perdre notre autonomie, et mettraient en danger notre capacité à gagner un revenu et à assurer notre vie quotidienne. Pourtant, personne n’est à l’abri de la maladie ou d’un accident. En l’absence d’une protection contre ces événements, vous pouvez être exposé très rapidement à l’endettement. Cette protection peut prendre la forme d’une assurance invalidité ou d’un fond d’urgence, idéalement une combinaison des deux. Ainsi, le fond d’urgence pourrait servir à couvrir les dépenses imprévues des premiers jours, le temps de pouvoir soumettre une réclamation à votre assureur. Par la suite, les montants versés par l’assureur pourront servir à remplacer le revenu, en partie ou en totalité, selon les termes du contrat, et donc vous permettre de concentrer vos efforts à recouvrer votre santé. Si vous êtes employé, votre employeur peut vous proposer une assurance invalidité de courte et longue durée. Prenez le temps d’évaluer si la couverture proposée convient à votre situation et contractez une assurance complémentaire si nécessaire.

Il est aussi important de détenir une assurance vie suffisante, un testament et une procuration relative à ses soins de santé et à ses finances. Ceci est d’autant plus important pour s’assurer, en cas de décès ou d’incapacité majeure, que votre volonté soit respectée et que vos proches ne se retrouvent pas démunis.

  1. Vivre en fonction de ses moyens.

Il est de plus en plus courant, aujourd’hui, de vivre d’un chèque de paie à l’autre. Même si cette pratique est répandue, elle n’en demeure pas moins risquée, car, comme mentionné dans le point précédent, lorsqu’un imprévu majeur survient, vous vous exposez à l’endettement et à la détérioration de votre santé financière, entre autres.

Vivre en fonction de vos moyens implique de tenir compte de vos revenus, pour planifier vos dépenses. La mise en place d’un budget et sa mise à jour régulière permettent de vous assurer de ne pas perdre le contrôle de vos finances. Un programme d’épargne automatique est aussi un bon moyen de mettre de l’argent de côté pour plus tard, sans avoir à y penser au quotidien.

  1. Payer ses dettes.

La plupart des prêts à la consommation sont assortis de taux d’intérêt parfois très élevés. Les cartes de crédit, par exemple, affichent en moyenne des taux de 19,99 %, et le solde est payable en 21 jours. Mettre en place une stratégie de paiement des dettes, en commençant par celles dont le solde est le moins élevé, est souvent recommandé. En procédant de cette façon, vous pourrez profiter de la gratification de voir votre première dette payée et vous aurez la motivation nécessaire pour continuer.

  1. Prêter attention aux contrats de vente.

Nous vous avions déjà parlé des ventes à tempérament, dans un article précédent. Retenez qu’avant de signer un contrat de vente, vous devez prendre le temps de lire les conditions dudit contrat. Prêtez attention aux « petits caractères ». Ils renferment souvent les pénalités de bris de contrat et autres conditions qui pourraient vous coûter cher, si vous n’y êtes pas préparé.

  1. Rencontrer un professionnel.

Si vous êtes en situation d’endettement, il serait avisé de consulter un conseiller en redressement financier avant que les choses ne deviennent pires. Chez Roy Métivier Roberge, nous sommes là pour vous avant tout. Prenez rendez-vous dès maintenant.

Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers RMR pour discuter de votre situation

Contactez le bureau RMR le plus près de vous